Festival
Au delà de l'écranActualitéThématique CinémaFestival

Actualité

3ème biennale du VINCENNES FILM FESTIVAL : AU-DELÀ DE L’ÉCRAN

LE PROGRAMME !

Du 22 au 25 novembre aura lieu le 3ème Festival « Au-delà de l’écran »Soutenu par la Ville de Vincennes et la Région Île–de–France en partenariat avec la Cinémathèque française, L’Institut Lumière, le cinéma Le VincennesCe festival a pour ambition de mettre en lumière les artisans du 7ème art, premiers témoins des films en cours de réalisation.

Les Actrices au cœur de la 3ème Biennale du
Festival « Au-delà de l’écran » à Vincennes

Cette nouvelle édition s’annonce résolument féminine avec un hommage particulier rendu aux actrices. Il y a celles qui jouent, mais aussi, parfois,celles qui revendiquent, qui se confient. « Ce sont ces femmes de talent, accompagnées de celles et ceux qui les ont côtoyées que vous êtes invité(e)s à venir découvrir ou redécouvrir » nous dit Dominique Maillet, délégué général du Festival.

Vendredi 22 novembre
Jean-Loup Dabadie invité d’honneur – soirée d’ouverture du festival

OUVERTURE | Romy Schneider à l’honneur avec la projection de César et Rosalie de Claude Sautet et Jean-Loup Dabadie. Avant la projection du film, le passionnant scénariste et dialoguiste Jean-Loup Dabadie échangera avec le public et reviendra sur la relation hors norme qui s’était développée entre Romy Schneider et Claude Sautet.
• 20H30 - Centre culturel Georges Pompidou

UN SPECTACLE VIVANT | en partenariat avec l’école de danse de Vincennes ARTS EN MOUVEMENTS, une chorégraphie en plein air sur le thème et aux couleurs des films de Jacques Demy Les Demoiselles de Rochefort et Les Parapluies de Cherbourg, lancera le festival.
• 19h sur le parvis de l’hôtel de ville de Vincennes
www.artsenmouvements.com


Samedi 23 novembre
Jean Seberg, Macha Méril et Romy Schneider

Coup de projecteur sur Jean Seberg, égérie de la Nouvelle Vague à 22 ans, avec la projection de Les Oiseaux vont mourir au Pérou, film très rare, réalisé par son mari Romain Gary et doté d’une distribution éblouissante : Pierre Brasseur, Jean-Pierre Kalfon, Danielle Darrieux, Maurice Ronet.
• 10H15 - Cinéma Le Vincennes

Macha Méril, actrice de talent mais aussi productrice, incarnant elle aussi la Nouvelle Vague, viendra à la rencontre du public vincennois nous présenter Au pan coupé de Guy Gilles.
• 14H30 – Cinéma le Vincennes

Romy Schneider femme engagée : Rappelons qu’au début des années 70, l’actrice se prononce pour l’avortement libre et gratuit en signant en Allemagne une pétition dans le magazine Stern.
Alice Schwarzer, icône féministe allemande, accompagnera le documentaire Conversation avec Romy Schneider, réalisé par Patrick Jeudy et dans lequel elle témoigne des confidences de l’actrice.
• 17H00 – Cinéma Le Vincennes

Rareté à découvrir : une version tout juste restaurée du très méconnu, La Voleuse de Jean Chapot, dont le négatif a disparu, et dans lequel Romy Schneider fait couple pour la première fois avec Michel Piccoli. Elle y campe une femme voulant récupérer, contre vents et marées, l’enfant qu’elle a abandonné six ans auparavant. Dialogue signé Marguerite Duras. 
À noter : la participation très active du festival dans la réédition d’une version restaurée et inédite sous cette forme jusqu’à présent.
• 20H – Cinéma Le Vincennes

Dimanche 24 novembre
Nathalie Baye, Nicole Berger, Master Class de Dominique Besnehard, et Simone Signoret par Benjamin Castaldi

L’actrice Nathalie Baye nous fera l’honneur d’accompagner la projection de La Chambre Verte
de François Truffaut, en évoquant ses souvenirs du tournage.
• 16H30 - Centre culturel Georges Pompidou

Hommage à l’actrice de la nouvelle vague Nicole Berger avec la projection du film Le Blé en herbe de Claude Autant-Lara qui la révéla en 1954, avant de devenir l’héroïne du feuilleton télé très populaire Cécilia, médecin de campagne, en 1966.
• 10H15 – Cinéma Le Vincennes

MASTER CLASS | Dominique Besnehard, ancien agent et découvreur de talents, devenu producteur (récemment de la série à succès Dix pour cent), viendra nous parler de sa passion pour les actrices, de son expérience, et pour l’occasion évoquera ses souvenirs. Cette Master Class sera animée par Jean-Pierre Lavoignat, auteur et ancien rédacteur en chef de Studio Magazine.
• 14H30 - Auditorium Jean-Pierre Miquel de Coeur de Ville

Simone Signoret à l’honneur : Rendez-vous pour un hommage rendu à l’irremplaçable actrice par Benjamin Castaldi, son petit-fils et par Emmanuelle Guilcher, auteure de Simone et Brigitte, deux icônes à la française et Simone Signoret, une vie. Ce sera l’occasion de voir ou revoir Les Chemins de la haute ville de Jack Clayton, sorti en 1959, qui lui valut, il y a 60 ans, l’Oscar de la meilleure actrice, mais aussi de revenir sur une carrière d’exception.
• 19H30 – Cinéma Le Vincennes

Lundi 25 novembre

SOIRÉE DE CLÔTURE | La nuit américaine de et avec François Truffaut, Jacqueline Bisset, Jean-Pierre Léaud, Alexandra Stewart, Bernard Menez, Jean-François Stévenin…. Oscar du meilleur film étranger en 1974, le film clôturera cette 3ème biennale en présence de collaboratrices et collaborateurs de Truffaut.
• 20H00 - Centre culturel Georges Pompidou

Curiosité : véritable actrice du film, la voiture-travelling des studios de la Victorine de Nice sera exposée pendant tout le festival devant l’Hôtel de Ville de Vincennes pour le plaisir des yeux. Cette année encore, les nombreux invités du festival nous feront partager leurs expériences en remontant le temps, en évoquant leurs souvenirs et en se remémorant pour notre plus grand plaisir
leurs anecdotes de tournage. La programmation complète et tous les invités seront bientôt annoncés.

Nouveauté : un Village Cinéma accessible à tous et Ecoresponsable

Pour la première fois à Vincennes, un Village Cinéma situé sur le parvis de la mairie sera créé pour le plus grand bonheur de tous. Des projections dans un lieu original : le Cinémobile, toujours
précédée de surprises inédites. (Structure mobile et modulable en salle de cinéma de 80 places)

Un festival écoresponsable : la volonté du festival de produire un évènement écoresponsable se prolonge en imprimant sur du papier recyclable tous les programmes destinés au public. Une sensibilisation aux transports électriques avec des déplacements originaux en Tuk-Tuk électrique
aux couleurs du festival. Point fort : Projection gratuite du documentaire Après Demain de Cyril Dion et Laure Noualhat, suivie d’un débat sur les énergies citoyennes et partagées. Un producteur local offrira un jus d’orange pressé au public.
• Dimanche 24 novembre -10H00 - Cinémobile

Deux expositions exceptionnelles

À l’Espace Sorano du 8 au 25 novembre, 50 portraits d’actrices américaines à l’honneur, avec une exposition photo baptisée Hollywood, la cité des femmes, tirée du livre d’Antoine Sire qui décrit avec précision la trajectoire des femmes qui ont construit le mythe hollywoodien.

Pour célébrer le 35ème anniversaire de la disparition du cinéaste, une seconde exposition sera consacrée à François Truffaut, avec des photos de travail souvent inédites (rue Eugène Renaud) et nombre d’affiches étrangères de ses films au Coeur de ville, sans oublier l’aperçu d’une correspondance privée, par exemple avec sa mère en 1957 ou bien avec des cinéastes reconnus, comme Stanley Kubrick et Fritz Lang.

Vincennes Site Historique de l’Industrie Cinématographique

Le réalisateur et documentariste Dominique Maillet, Virginie Méraud, respectivement Délégué Général et Directrice du Vincennes Film Festival, ainsi que Philippe Stoltz, président de l’association Au-delà de l’Ecran, se réjouissent d’organiser un festival du film, plus que légitime,
dans la ville qui a vu grandir Charles Pathé, pionner et visionnaire de l’industrie cinématographique.
En effet, l’aventure Pathé débute et se développe à Vincennes grâce à la curiosité de Charles autour de l’apparition du Phonographe et du Kinescope, puis du Cinématographe annonçant le début de l’ère Pathé. Grâce au développement de ses industries, Charles Pathé fera fleurir à Vincennes et ses alentours ses studios, ses usines, ses productions cinématographiques, ses laboratoires d’images et ses multiples autres activités toujours en perpétuelles mutations, offrant à l’époque des milliers d’emplois.
Les activités de Pathé se répandront partout en France et à l’international. L’emblème Pathé fait partie du patrimoine cinématographique français, et continue encore aujourd’hui d’écrire son histoire.

189 Vues Actualité publiée le 29-10-2019 par
Au Delà De L'écran 47 abonnés

Commentaire(s)

Visiteur - [Connectez-vous]

Même thématique

Thématique : Cinéma


lykhubs.com © 2024 | Visiter le site | Nous contacter | Patent pending FR2211575 | Conditions d'utilisation | Lykhubs, Maison Régionale de l'innovation, 64A Rue Sully, 21 000 Dijon (Fr) | S.A.S Capital social 63 190 Euros | RCS 952 632 149 Dijon


Accueil
Explorer
Thématiques
Mon espace
Ajouter
Chargement en cours...